La fabrique du monde

Publié le par Martine

La fabrique du monde

Hier soir, j'ai commencé à lire "La fabrique du monde" de Sophie van der Linden, paru chez Buchet-Chastel et qui a reçu le deuxième Prix des lecteurs de ma médiathèque La Passerelle en 2014.

Emprunté dans ma chère médiathèque, il était plus que temps que je le lise enfin puisque Sophie van der Linden sera l'invitée de la Passerelle mercredi 4 février à 17h30.

Commencée hier soir, cette lecture me permet de participer à nouveau au Mardi sur son 31 de Sophie, même si je l'ai terminée ce matin!!!

L'histoire se passe en Chine. Mei, jeune fille de 17 ans, travaille jour (et nuit quand il le faut) dans une usine de confection. Privée de salaire pour petite rébellion et perturbation dans le rythme effréné de ce travail, elle ne peut pas retourner chez elle afin de passer le réveillon de fin d'année dans sa famille et est contrainte de rester sur place, dans son dortoir qui jouxte l'usine.

Mei est une jeune fille rêveuse. Et comme toutes les jeunes filles, elle rêve du prince charmant. Aussi quand celui-ci se matérialise, c'est un bonheur inattendu qui se révèle. Mais pour combien de temps? Car le règlement de l'usine interdit strictement toute relation amoureuse en son sein...

Un très beau roman, sensible et délicat, empreint d'une grande poésie et d'une certaine féerie malgré la dureté de son propos, encore bien plus difficile à admettre dans nos pays occidentaux.

Extrait page 31 :

"Vingt heures, on arrête. C'est l'avantage des débuts de commande, on termine à une heure correcte. Dans le dortoir, les copines sont en pleine forme, ragaillardies par l'ambiance de l'atelier. Tu viens, Mei, on va traîner au marché de nuit? - Non, non, pas ce soir, je suis fatiguée, allez-y, amusez-vous. Elles me croient malade . Mais rien de tout cela. Je veux juste me retrouver seule, retourner me coucher, m'endormir, et revenir à mon rêve d'hier."

La fabrique du monde
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Pahi 30/12/2014 20:32

Coucou Martine,
Ce billet réveille en moi la lecture de "Baguettes chinoises" de Xinran. Ces lectures ont toutes quelque chose de dur et délicat en même temps, comme tu l'écris si bien.
Gros bisous, mon amie :)

Martine 31/12/2014 10:43

Je ne connais pas ce roman, ma chère Denise. Je le note et je regarderai s'il est disponible à ma médiathèque. Merci pour ta présence que j'apprécie tellement. Bonne dernière journée 2014 et gros bisous

Binchy 30/12/2014 16:00

Un livre qui doit être en effet très intéressant et très dur... Merci encore pour ce partage Martine, je t'admire. Merci encore pour tous tes conseils de lectures et très bonne continuation en 2015.
Mais avant tout, bonne fin 2014.
Je t'embrasse très fort.
Bernadette.

Martine 31/12/2014 10:41

Merci pour tes souhaits et tes compliments, chère Bernadette! Tu es très très bien aussi et tu sais nous faire partager tes lectures et tes superbes photos avec beaucoup de goût aussi. Alors merci à toi aussi! Bonne fin d'année! Et gros bisous