Un talent monstre

Publié le par Martine

Un talent monstre

Je n'apprécie pas du tout Halloween et ses coutumes mais cette "tradition" me permet aujourd'hui de vous parler de ce sympathique album BD paru chez Tourbillon "Un talent monstre" dans la série des Mortelle Adèle de la collection Globulle.

Toujours sous la plume acide de Mr Tan, alias Antoine Dole (je l'ai appris récemment chez Stéphie qui lui a porté un beau Coup de projecteur en septembre, le même Antoine Dole qui écrit si bien pour les jeunes, les ados surtout!) renforcée de main de maître par les illustrations toutes plus réalistes les unes que les autres de Miss Prickly, alias Isabelle Mandrou, on retrouve avec plaisir? crainte? effroi? (rayez les mentions inutiles) cette petite fille qui n'a pas la langue dans sa poche, a une haute idée de la justice (surtout quand elle ne va pas dans son sens!) et ne sait rien que faire que des bêtises. Bref, une petite fille plutôt normale, quoi! Pas une de ces maniérées comme Jade et Miranda, pas une qui a besoin de l'amour d'un garçon pour se sentir vivre et exister. Mais une qui a un ami imaginaire, des copains (vrais, cette fois) un peu bizarres (un trop gros, un trop petit, un trop intello) et une que ses parents aiment malgré toutes les bêtises qu'elle peut imaginer!

Et là, en l'occurrence, elle y a été un peu fort, notre Adèle! Elle n'a pas moins fait que créer un ... zombie! Oui, oui! Un zombie qu'elle baptise aussitôt Owen, mais un zombie qui pue et qui ne veut qu'une seule et unique chose : manger tout ce qui bouge. Autant vous dire que ce nouveau personnage va donner lieu à des situations loufoques, drôles, acerbes, et même un peu terrifiantes aussi. Ce n'est tout de même pas donné à tout le monde de vivre avec un zombie chez soi!

Un excellent album encore que ce sixième opus de la série Mortelle Adèle qui n'a jamais si bien porté son nom. Un album tendre et naïf, bourré des charmes (et non-charmes) de l'enfance, réaliste cependant où l'imagination débridée d'Adèle (et de Mr Tan) s'exprime avec humour et émotions et une insensibilité à toutes épreuves, portée par les couleurs vives, criardes et parfois effrayantes qu'utilise Miss Prickly.

Un album bien cracra, pour Halloween en fait...

Publié dans lectures jeunesse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article