A la rencontre des éditions Didier Jeunesse

Publié le par Martine

A la rencontre des éditions Didier Jeunesse

Il y a tout juste une semaine, jeudi 2 octobre, j'ai participé à une très belle rencontre avec les éditions Didier Jeunesse à la Maison de la Poésie à Paris.

Une première pour moi mais, je me le souhaite, pas une dernière!

Accueillie par un buffet petit déjeuner des plus conviviaux, j'ai pu commencer en retrouvant et parcourant avec bonheur les albums et livres CD musicaux que cette maison édite depuis plusieurs années et que j'apprécie tout particulièrement. Car Didier Jeunesse, tout en publiant des albums originaux au fil des ans, propose aussi à nos enfants, petits et jeunes lecteurs, de découvrir des comptines et contes universels ou spécifiques à un pays ou une région particulière.

Jeudi dernier, cette rencontre a débuté par un entretien entre Gilles Avice, la directrice de Didier Jeunesse, Michèle Moreau, et Chantal Grosléziat de l'association Musique en herbe. Tous les trois nous ont expliqué comment "transmettre le goût de la musique à n'importe quel âge" et notamment grâce aux livres CD "La voiture de Groucho", "Les instruments de Pippo", "Le ventre de l'arbre" ou encore le superbe "Magicien d'Oz".

Un petit intermède musical très apprécié avec François Vincent pour son interprétation magique de "L'oiseau et la pièce d'or" (collection A petits petons) a laissé la place aux auteurs de romans jeunesse Tristan Koegel "Les sandales de Rama" et David Moitet "Les mondes de l'Alliance" dont des extraits de leurs oeuvres respectives ont été lus par la bibliothécaire Catherine Pallaro. Ce nouvel échange nous a permis d'envisager comment savoir choisir un extrait d'un roman pour donner envie de lire aux jeunes garçons et filles, un choix d'autant plus difficile que les jeunes lecteurs sont soumis à bien d'autres tentations que la lecture et des tentations qui demandent souvent moins d'efforts! "Les élèves appréhendent la lecture scolaire comme une épreuve, nous a confié Catherine Pallaro. C'est d'autant plus difficile ensuite de les intéresser à la lecture plaisir, de se poser pour lire, qu'ils sont sollicités par les écrans de films ou de jeux vidéo."

Enfin un dernier entretien entre Michèle Moreau et l'illustrateur Rémi Saillard a clôt cette matinée riche d'enseignements. Une belle occasion pour nous d'apprécier le travail et sa façon d'exercer de Rémi Saillard et quelques planches de son dernier album "Bonnets rouges et bonnets blancs" Publié chez Didier Jeunesse bien sûr!

A noter encore que toute cette rencontre a été traduite en Langue des Signes simultanément et j'ai trouvé ça d'une grande générosité de coeur et d'esprit.

A la rencontre des éditions Didier Jeunesse
A la rencontre des éditions Didier Jeunesse
A la rencontre des éditions Didier Jeunesse
A la rencontre des éditions Didier Jeunesse
A la rencontre des éditions Didier Jeunesse
A la rencontre des éditions Didier Jeunesse
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Philippe D 09/10/2014 20:01

Un bon moment littéraire alors!
Bon vendredi.

Martine 10/10/2014 20:03

Je te le confirme! :)

sophie/vicim 09/10/2014 08:53

Cela fait envie !

Martine 10/10/2014 20:03

J'imagine, oui!