N'oublier jamais

Publié le par Martine

N'oublier jamais

Souvenez-vous! Pour Pâques, je vous disais passer ce long week-end en compagnie de Michel Bussi et de son dernier roman "N'oublier jamais" paru aux Presses de la Cité. Il est plus que temps à présent de vous en dire plus à travers cette chronique.

Unijambiste suite à un accident et porteur d'une prothèse, Jamal s'est donné comme objectif de devenir le premier handicapé à participer (et si possible gagner) la course d'endurance de l'Ultra-Trail du Mont-Blanc. Une course réputée être une des plus difficiles du monde. Et c'est à Yport, plus haute falaise d'Europe située en Normandie, que le jeune homme est venu passer deux semaines pour parfaire sa préparation physique. C'est à Yport aussi, au gré d'une séance d'entraînement, qu'il découvre une écharpe rouge accrochée à une branche. Puis un peu plus loin, c'est une belle jeune femme brune qui se présente subitement devant lui. Elle est au bord de la falaise et a manifestement le désir de sauter. Bien sûr Jamal essaie de la raisonner. Mais, peine perdue, la jeune femme tombe dans le vide en ayant juste eu le temps d'attraper l'écharpe rouge que Jamal a eu le réflexe de lui lancer. Horrifié par ce geste de désespoir, le jeune homme se précipite en bas de la falaise où il arrive en même temps qu'une dame âgée qui promène son chien et un homme un peu paumé qui semble errer sur cette plage. Mais quand il arrive à son tour près du corps sans vie de la malheureuse jeune femme brune, quelle n'est pas la surprise de Jamal de constater que la suicidée porte l'écharpe rouge nouée autour du cou! Ce que ne manque pas de noter aussi la police prévenue du drame. Comment une telle chose a-t-elle pu se produire? Comment, en tombant avec la ferme intention d'en finir, la jeune femme a-t-elle pu nouer cette écharpe autour de son cou? Cela parait vraiment invraisemblable! Tellement d'ailleurs que la police a vite fait de mettre cette incohérence à jour et de soupçonner Jamal d'avoir, lui-même, pousser la jeune femme. Fuyant cette accusation à tort, le jeune homme n'a plus qu'une seule solution. Résoudre cette énigme et prouver ainsi son innocence. Mais, avec Michel Bussi, cela ne va pas de soi...

En effet, très vite, de nouvelles difficultés apparaissent. Des personnages s'impliquent dans l'histoire. Des pistes s'ouvrent pour mieux se refermer. Des enquêtes non élucidées refont surface et semblent être partie prenante de celle-ci. Et puis, aussi, l'amour s'en mêle. Ce qui ne simplifie pas les choses...

Bref, Michel Bussi s'amuse à loisirs à nous orienter où bon lui semble. Et ça marche! Comme Jamal on se trouve confronté à l'absurde de la (et des) situation(s), des attitudes exprimées par les différents protagonistes, de l'histoire même! L'incompréhension s'installe. On se met à douter de tout et de tous. Et on se laisse émouvoir par la relation de complicité et d'affection qui s'installe entre Jamal et et la jeune scientifique qui se plait à l'aider à se sortir de cet imbroglio. C'est un vrai régal de lecture. Le suspense, voulu, marche à fond. Jusqu'à la fin, parfaitement insoupçonnable et pourtant si évidente...

Avec ce nouveau roman, Michel Bussi confirme brillamment son talent d'écrivain, son art de ménager son texte et ses effets et sa subtilité qui nous pousse, nous aussi, à ne plus oser faire confiance. Mais, je vous rassure, cela ne dure que le temps d'arriver au bout de cette passionnante lecture.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Liliba 31/05/2014 18:40

Il faut absolument que je découvre enfin ce Bussi dont vous parlez toutes sur le blogo !!!! je vais voir si j'arrive à en télécharger...

Martine 31/05/2014 21:16

Je te le souhaite! Tu aimeras

sous les galets 30/05/2014 19:11

Bussi qui a été un bon moment ignoré des blogs, est plutôt bien présent avec ce livre. Je vais sûrement tenter les Nymphéas en premier...

Martine 31/05/2014 21:16

Bonne décision, Galéa. Merci!

Binchy 29/05/2014 13:39

Je lis le roman de Françoise Barry (super) (L'Institutrice de Grandval) et je commence celui-ci.
Je sens que je vais l'aimer...
Très bel après-midi en famille Martine.
GROS BISOUS.
Bernadette.

Martine 29/05/2014 19:02

Je suis persuadée que tu vas l'aimer aussi. J'attends ton avis sur ce livre de Françoise Barry et je le commande. Gros bisous, Bernadette

Jules se livre 29/05/2014 13:21

Je n'ai pas encore lu "Un avion sans elle"!! Mais, c'est tentant, j'avoue!

Martine 29/05/2014 19:01

Tu aimeras les deux! Et les autres!

Sandrine(SD49) 29/05/2014 12:24

Chouette, tu as aimé aussi !

Martine 29/05/2014 19:01

Oui, beaucoup!